· 

Méditer, bon pour le management de soi

Vous êtes peut-être saisi par le poids de la charge mentale en ce moment. Peut-être avez-vous régulièrement le cerveau qui chauffe. Peut-être traversez-vous une crise importante en ce moment, un changement de contexte professionnel. Comment faites-vous pour relâcher la pression, pour éviter l'effet cocotte minute à ce moment-là ?

Méditer, un besoin universel ?

 

Vous avez probablement vos propres techniques et usages, et c'est tout ce que je vous souhaite.

Je dois dire que la découverte de la méditation, après avoir rencontré la relaxation avec difficulté (très compliqué de me relaxer sur la durée, à ne pas avoir envie de partir en courant du cours de yoga, ou au contraire à poursuivre sans m'endormir), a été pour moi une révélation.

 

Pour certains chercheurs, dont Steven Laureys, il est évident que la méditation correspond à un besoin universel. Et cette pratique répond à un besoin plus profond de prendre soin de notre bien être mental. En tant que neurologue, il va même plus loin, disant que dans la période que l'on traverse on n'a même pas le choix, la méditation s'impose.

 

Les études ne manquent pas pour aller en ce sens, et Mathieu Ricard, certes moine bouddhiste avec quelques heures de méditation au compteur, a pu démontrer que la structure même du cerveau est modifiée pendant la méditation.

Le méditant, meilleur manager ?

Là j'avoue, je provoque un peu... Un meilleur manager sera bien celui qui est plus à l'écoute de son équipe, sachant ajuster sa posture aux besoins des personnes et des activités, j'aurai l'occasion d'y revenir dans un autre article. 

Néanmoins, savoir traverser la pression du quotidien, savoir la reconnaître en ayant une pratique comme la méditation ou toute autre, d'une certaine façon avec aisance et plus de détachement, fera de vous un meilleur manager si vous en êtes un.

 

Meilleur manager pour les autres, et meilleur manager de soi-même, en premier lieu. Comme en avion, si vous voyagez avec un petit enfant, vous mettrez le masque à oxygène d'abord à vous-même avant de le mettre à cet enfant.

Manager, comment vas-tu méditer ?

Alors oui, tu n'es pas moine bouddhiste, disposé à t'asseoir quelques heures dans une grotte pour méditer de façon aussi naturelle que d'autres préparent une omelette.

 

Mais les outils et les aides ne manquent pas, que ce soit des livres, des "méditations" guidées audio  en ligne....

 

Alors, commencer par quelques minutes par jour, dans un endroit calme, sur une chaise ou sur un coussin, l'important c'est d'avoir le dos droit, qu'est-ce qui t'en empêche, réellement ? L'idéal serait d'avoir un endroit déjà prêt à l'usage, pour éviter la tentation de lâcher l'affaire pour des problèmes logistiques.

 

Une autre façon de faire, un peu plus poussée, serait de suivre le protocole de 8 semaines de pleine conscience, mis au point par Jon Kabbat-Zinn. Votre découverte de la méditation via la pleine conscience n'en sera que plus totale, et votre engagement mis à l'épreuve. 

Pourquoi vous infliger cela ? Parce vous devez vous faire ce cadeau !  Vous en retirerez un tel bien-être, et de tels bénéfices, vos équipes vous trouveront transformé, et vous vous remercierez de n'avoir pas attendu un jour de plus pour commencer. et souvenez-vous, commencez par 5 minutes, n'importe quand dans la journée, montre en main.

 

 

Equilibres & Vous : ma newsletter bi-hebdomadaire . Pour ne rien manquer, abonnez-vous  (leadership, bien-être, coaching et management de soi au programme)

Écrire commentaire

Commentaires: 0