· 

Explorer les frontières...et s'en trouver bien. Chronique d'une approche étonnante : le co-développement

Le coaching est une discipline de la relation d'aide. C'est un espace sécurisé de discussion où l'on avance au rythme qui nous convient, dans l'atteinte de ses objectifs et la découverte de soi, avec l'aide d'un professionnel formé, à l'écoute et en présence.

Le coaching n'est pas de la thérapie, oh que non, bien que parfois l'effet d'un coaching soit assez puissant et plutôt thérapeutique.

Cyril Tarquinio, professeur de psychologie, en réponse à ma question qui était de savoir ce qu'est une thérapie, m'a d'ailleurs répondu les yeux dans les yeux qu'il ne le savait pas lui-même. Il a ajouté, ce qui est important, quoi qu'on fasse, c'est de le faire bien.

Nous sommes donc infiniment questionnés par les relations entre les disciplines, que ce soit dans la relation d'aide ou dans d'autres domaines. Ceci bien sûr si en tant que professionnel nous nous préoccupons de bien faire ce que nous faisons, à l'instar de Cyril Tarquinio. 

Manager, coach certifiée, professeure de yoga, et que sais-je encore ? Je me questionne sur les frontières de ces disciplines, et aujourd'hui, je porte mon attention sur une pratique issue du Canada, adressée à des groupes de professionnels, le co-développement.

Frontières, similarités, apports mutuels....j'ai souhaité vous parler du co-développement pour l'avoir expérimenté. Explorer les frontières, et s'y sentir bien... On y va ? 

Le co-développement, une approche active

 

Pour qui aime être actif, se sentir responsable de ses actes et autonome, le co-développement est indiqué.

Une approche dans laquelle on co-apprend, en écoutant les autres. Un groupe de 4 à 8 personnes sont réunies, la plupart du temps volontairement, pour se développer ensemble professionnellement. Il y aura autant de séances de que personnes constituant le groupe, chacune ayant l'opportunité, au fil des séances, de devenir le "client", et les autres, de jouer le rôle de "consultants" pour ce même client.

Il s'agit de s'entraider à réfléchir face à des situations professionnelles

  • projets
  • problèmes
  • préoccupations
  • décision à prendre
  • question relationnelle
  • créer de la transversalité
  • ...

Le co-développement n'est pas un lieu de résolution de problème ou de décision, mais un lieu d'échange, où l'on vient réfléchir, chercher à voir une situation sous différents angles, trouver des idées et des pistes de réflexion.

Un lieu où l'on est actif face à une situation professionnelle, mais de façon différente à notre habitude.

On vient y aborder des situations professionnelles

  • actuelles
  • que l'on vit vraiment
  • qui nous concernent directement

 

Le co-développement, chaînon manquant

Issue du Canada, cette pratique a été développée par Adrien Payette et Claude Champagne. Est-ce parce que dans ces contrées, la rudesse du climat impose comme une nécessité vitale le besoin de s'entraider ? Seul, on ne s'en tire pas. Sous nos latitudes, on a également coutume de dire qu'il y en a plus dans plusieurs têtes que dans une, alors, le co-développement est sans doute le chaînon manquant dans nos pratiques.

 

Chaînon manquant entre des pratiques de formation des plus classiques, en format stage sur plusieurs jours, et le consulting destiné à aider les entreprise à réfléchir à leur organisation, le co-développement est clairement une alternative.

Un espace ou des pairs, des collègues, des professionnels d'horizon différent vont apprendre les uns des autres, tout en jouant à tour de rôle un pole de consultant ou de client, et qui tiennent conseil.

 

Approche cousine du coaching de groupe, tout en ayant ses spécificités, le co-développement est hybride, mi-formation, mi-coaching, dans le sens où ce n'est pas du conseil.

Par nature, il est à la frontière de ces pratiques, une autre voie de formation, qui privilégie l'autonomie, la responsabilité individuelle et le sens du collectif. Elle rompt l'isolement , et crée une tendance naturelle à l'entraide.

Une approche sobre et efficace

Avec le co-développement, il suffit de venir avec soi-même, dans un esprit d'ouverture et de disponibilité, avec un cahier et un stylo, éventuellement, et deux à trois heures devant soi, pour participer pleinement aux échanges.

Un facilitateur formé à la méthode est le garant de la méthode, du processus et du cadre.

 

Le processus en 6 étapes bien définies, permet aux échanges de se faire en toute liberté, dans la confidentialité, dans la bienveillance ET le parler vrai.

 

Le processus, mené correctement, permet 

  • au client de repartir avec des pistes de réflexions, des éléments qui vont le faire réfléchir
  • aux consultants d'apprendre des situations et des points de vue des autres.

La force du co-développement ? Il n'y a jamais de débat, ni de tentative de convaincre qui que ce soit, ni de jugement. Il n'y a pas de posture d'expert, car il n'est pas question d'expertiser ou d'auditeur. Il ne s'agit pas non plus de résoudre un conflit, d'autres lieux sont faits pour cela.

 

 

Aux frontières de la formation, aux frontières du coaching, le co-développement est une approche formative puissante, qui nécessite d'être facilitée par un intervenant formé. 

De bonnes raisons d'expérimenter

Si vous avez des projets

"j'ai envie, je voudrais, je rêve de, je voudrais transformer..."

Si vous avez des préoccupations

"il se passe cela en ce moment, il va falloir que je fasse quelque chose... je suis préoccupée par cette situation..."

Si vous avez des difficultés

"on a déjà essayé des choses, mais ça ne marche pas, ou ça ne suffit pas..."

 

Vous avez toutes les raisons d'expérimenter, pour vous-même ou pour vos collaborateurs, quel que soit leur position dans la structure, le co-développement est une pratique universelle. Il suffit de respecter quelques règles, qu'un facilitateur formé saura rappeler et mettre en avant, pour des échanges riches, en sécurité, et un résultat toujours intéressant, humainement et professionnellement.

 

Dans l'après-COVID, rompre l'isolement, développer un esprit d'entraide, réfléchir à plusieurs, en présentiel ou à distance, voilà une belle aventure que nous permet le co-développement.

Écrire commentaire

Commentaires: 0