· 

Trouver ma voie professionnelle, vers une activité qui me ressemble

"J'ai besoin de faire le tri dans ce que j'aime, je papillonne. Ça part dans tous les sens. Je voudrais redonner du sens à ma vie professionnelle, mais je sens que je n'y arriverai pas toute seule". C'est en ces termes que Carole, appelons-la ainsi pour préserver la confidentialité des échanges, a pris contact avec moi.

Discrète et réservée, Carole a souhaité poser un regard critique sur sa vie actuelle, ses passions, la façon de s'y prendre pour noyer le poisson dans ses multiples projets, sans avancer concrètement vers celui qui lui tiendrait vraiment à coeur. 

Au terme d'une première séance d'échanges, la confiance installée, Carole a compris  qu'elle avait besoin d'aide pour structurer sa pensée. Elle a également pu faire le point sur les valeurs qui comptent dans sa vie actuellement : l'accomplissement personnel, être pleinement dans la relation aux autres, l'importance du monde qui nous entoure, la famille, pilier structurant dans sa vie.

Elle s'est projetée dans l'avenir, dans un monde idéal qui lui ressemblerait et correspondrait à ses aspirations, visualisant concrètement les étapes à franchir, les freins, ceux qui viennent d'elle, et ceux qui ne dépendent pas de son propre comportement.

Trouver sa place était important pour elle, et le flou artistique qu'elle entretenait dans le brouhaha de ses nombreux projets, l'en empêchait. S'autoriser à avancer, passer outre l'avis des autres. Ce fut sa prise de conscience du jour. Forte de cet enseignement, elle s'est engagée à clarifier la liste de ses projets, mettre à distance ceux qui ne correspondaient pas complètement à ses critères, cibler celui qui lui ressemblait le plus. "un projet qui me ressemble", voilà qui était important pour elle. Nous nous sommes quittées là-dessus au terme de la deuxième séance.

 

Une action à court terme fut également programmée, avec la promesse du coach d'adresser un sms de soutien à une date donnée. Un engagement concret, formulé de vive voix et positivement, a beaucoup de chances d'aboutir. L'appui du coach est alors important, apportant un effet miroir, donnant l'autorisation d'y aller.

A la séance suivante, le projet final est bien engagé, même si Carole perçoit qu'elle a tendance à louvoyer vers la multitude de ses autres projets, pour finalement ne pas faire aboutir celui qui lui tient tant à coeur. "pour quelle raison ? "se dit -elle.

Finalement, parce que le projet n'est pas assez précis, pas validé techniquement. D'autres actions sont alors posées : un prototype intermédiaire, un business plan, actions datées dans les mois qui viennent.

Carole s'est trouvée, re-trouvée. D'autres freins sont mis en évidence pour la suite, qui feront l'objet d'autres séances de coaching, plus tard. Travailler la prise de parole en public, se faire accompagner réellement pas des personnes compétentes pour les phases suivantes de son projet . Elle identifie ces personnes, prend note.

Nous terminons par un bilan de ce coaching  : qu'a-t-elle décidé, supprimé, développé, créé, découvert, par rapport à son projet, et à propos d'elle-même, depuis le début de nos séances ? Autre temps de réflexion, introspection, puis les réponses sont raccrochées naturellement par Carole à son projet.

Je lui fais part de mon feed back. Elle a sensiblement changé, sa parole est plus forte, elle est plus assertive. Elle m'indique qu'elle s'est récemment permis de dire son désaccord à une personne de son entourage sans s'en sentir coupable ou gênée pour autant. Elle progresse, vers son projet, vers son objectif initial, trouver sa place, sa pleine place, en tant que personne qui a de la valeur, et vers un projet auquel elle croit et auquel elle accorde de la valeur.

Ce coaching n'est pas terminé pour autant, Carole souhaite qu'on se revoie, de façon plus espacée, car elle sent qu'elle a besoin d'un regard extérieur, pour faire émerger ses propres solutions, sans jugement et en toute bienveillance.

Au démarrage de la troisième séance, elle est arrivée pleine d'entrain et souriante, dépliant la feuille sur laquelle elle avait listé tous ses projets, s'excusant presque d'en avoir trop.

Ce jour-là, elle souhaitait vivement explorer ses freins, les lever, pour avancer. Le regard des autres est revenu au premier plan, mes questions et mon feed back l'ont amenée à prendre conscience de ses ressources, nombreuses et puissantes, pour mener à bien le projet dont les contours se dessinaient peu à peu. Et soudain, pour elle même, les différents chemins se sont précisés : contacter des personnes qualifiées qui allaient pouvoir l'aider, concevoir un prototype, en parler. Plusieurs mentors, parsemant la vie de Carole ont été mentalement convoqués pour l'occasion (le carré magique), à sa grande surprise, et leur conseil virtuel, important pour Carole très attentive au regard des autres sur ses actes et ses paroles, a permis à Carole de définir un plan d'action concret, à moyen et long terme. 

Une action à court terme fut également programmée, avec la promesse du coach d'adresser un sms de soutien à une date donnée.Un engagement concret, formulé de vive voix et positivement, a beaucoup de chances d'aboutir. L'appui du coach est alors important, apportant un effet miroir, donnant l'autorisation d'y aller.

A la séance suivante, le projet final est bien engagé, même si Carole perçoit qu'elle a tendance à louvoyer vers la multitude de ses autres projets, pour finalement ne pas faire aboutir celui qui lui tient à coeur. "Pour quelle raison ? " se demande-t-elle ?

Finalement, parce que le projet n'est pas assez précis, pas validé techniquement. D'autres actions sont alors posées : un prototype intermédiaire, un business plan, actions datées dans les mois qui viennent.

Carole s'est trouvée, re-trouvée. D'autres freins sont mis en évidence pour la suite, qui feront l'objet d'autres séances de coaching, plus tard. Travailler la prise de parole en public, se faire accompagner réellement pas des personnes compétentes pour les phases suivantes de son projet . Elle identifie ces personnes, prend note.

Nous terminons par un bilan de ce coaching  : qu'a-t-elle décidé, supprimé, développé, créé, découvert, par rapport à son projet, et à propos d'elle-même, depuis le début de nos séances ? Autre temps de réflexion, introspection, puis les réponses sont raccrochées naturellement par Carole à son projet.

Je lui fais part de mon feed back. Elle a sensiblement changé, sa parole est plus forte, elle est plus assertive. Elle m'indique qu'elle s'est récemment permis de dire son désaccord à une personne de son entourage sans s'en sentir coupable ou gênée pour autant. Elle progresse, vers son projet, vers son objectif initial, trouver sa place, sa pleine place, en tant que personne qui a de la valeur, et vers un projet auquel elle croit et auquel elle accorde de la valeur.

Ce coaching n'est pas terminé pour autant, Carole souhaite qu'on se revoie, de façon plus espacée, car elle sent qu'elle a besoin d'un regard extérieur, pour faire émerger ses propres solutions, sans jugement et en toute bienveillance.

 

Je propose à seulement 3 personnes concernées par la problématique de trouver une activité professionnelle qui leur ressemble, d'accéder à une offre de coaching à un tarif préférentiel. Les informations sont ici. Seuls les 3 premiers bénéficieront de ce tarif car il s'agit d'une offre test.

Ecrivez-moi "votre proposition m'intéresse" et je vous recontacterai.

Écrire commentaire

Commentaires: 0