· 

Comment vous reposez-vous ?

Au travail, en voyage, ou à n'importe quelle occasion, parfois le coup de barre arrive, sans crier gare. Ou bien la journée de travail est tellement chargée, qu'elle ne permet pas de faire une longue pause, et les heures restant à courir se profilent devant soi comme une route interminable semée d'obstacles, de tempêtes et de trafic intense. Parfois, la nuit passée a été courte ou peu reposante, si le stress est trop présent.
Comment rester mobilisé, alerte, et s'assurer d'avoir en réserve toute son énergie disponible ?
"Qui veut voyager loin ménage sa monture" dit-on. Mais comment faire ? Au travail, en déplacement, il n'y a pas forcément un endroit où s'allonger, et les codes sociaux ne permettent pas forcément la sieste ostentatoire et relâchée même dans un fauteuil espagnol osseux comme le suggère Dali (voir plus bas).
Alors, comment vous reposez-vous ? Comment faites-vous pour recharger les batteries ?
Certains vont s'imbiber de café pour tenir le coup, d'autres fumer encore une cigarette, rares sont ceux qui peuvent s'autoriser une sieste.
Recharger ses batteries ne vous demandera pas forcément beaucoup de temps, à condition, comme pour les voitures électriques de dernière génération, de se brancher sur la bonne prise. Et ça tombe bien, car la bonne prise qui vous recharge en peu de temps se trouve sur vous. Je l'appelle la relaxation-flash, qui vous permet de vous sentir ressourcé en 3 ou 5 minutes, plus si vous y prenez goût, mais vous serez étonné de voir que 3 minutes peuvent souvent suffire.
Comment pratiquer la relaxation flash ?
  • assis sur votre chaise (ça peut donc se faire au bureau, pendant votre pause déjeuner, dans le train...), fermez les yeux.
  • prenez bien conscience du contact de vos pieds avec le sol (si vous êtes dans votre bureau, un peu isolé, vous pouvez même enlever vos chaussures), de votre assise, des points de contact de votre corps avec la chaise (fesses, cuisses, mollets, bas du dos), et décollez le dos de la chaise, de manière à garder le dos bien droit.
  • toujours les yeux fermés, pratiquez rapidement une sorte de scanner corporel, et à chaque énumération mentale, détendez la partie du corps citée : prenez conscience de vos pieds et détendez-les, prenez conscience de vos mollets et détendez-les..., de vos genoux, cuisses, fesses, abdomen, ventre, cage thoracique, épaules, bras droit, main droite posée sur la cuisse, bras gauche, main gauche posée sur la cuisse, la nuque, le crâne, le visage, relâchez-bien les tensions du visage.
  • prenez conscience de tout votre corps, ensemble, et expirez profondément.
  • observez votre respiration, l'air frais qui entre dans vos narines à l'inspir, qui sort réchauffé, quelques instants, sans intervenir.
  • puis inspirez profondément et expirez profondément 1 à 3 fois selon vos besoins, et observez-vous (y a-t-il des tensions quelque part ? sentez-vous de la détente ? des picotements ? de la chaleur ? tout ce que vous pouvez sentir...)
  • doucement, bougez les doigts des pieds, des mains, la tête, étirez-vous si vous pouvez, et revenez doucement là où vous êtes censé être.

Vos batteries sont rechargées ?

Cela n'a pas pris plus de 5 minutes, et vous vous sentez probablement plus calme, et disposé à reprendre avec plus d'énergie vos occupations favorites.

Si vous craignez de prendre trop de temps, actionnez le minuteur de votre téléphone.

 

Si vous avez plus de temps (entre 5 à 20 minutes, j'ai testé pour vous), et que le lieu s'y prête, vous pouvez suivre le conseil de Salvador Dali, et pratiquer une micro-sieste. Si vous craignez de vous endormir trop profondément et trop longtemps, programmez votre téléphone pour la durée qui vous convient. Je l'ai testée pour vous, et le crayon entre mes doigts (je n'avais pas de lourde clé sous la main...) est tombé au bout de 5 minutes. Je n'avais pas vraiment dormi, mais je me sentais effectivement reposée.

Ou bien la sieste selon Salvador Dali
"Pour pratiquer le « sommeil avec une clé »...Asseyez-vous dans un fauteuil osseux, de préférence de style espagnol, la tête renversée appuyée sur le cuir tendu du dossier.
Vos deux mains doivent pendre en dehors des bras du fauteuil auxquels les vôtres seront soudés dans un affaissement de totale relaxation.
Dans cette position, vous tiendrez une lourde clé que vous garderez suspendue, serrée délicatement entre les extrémités du pouce et de l’index de votre main gauche.
Sous la clé, vous aurez au préalable placé par terre une assiette à l’envers.
Ayant terminé ces préparatifs, vous n’aurez qu’à vous laisser envahir progressivement par le sommeil serein de l’après-midi, comme la goutte spirituelle d’anisette de votre âme montant dans le cube de sucre de votre corps.
Lorsque la clé tombera de vos doigts, le bruit de sa chute sur l’assiette retournée vous réveillera sûrement, et vous pouvez être sûr également que ce moment fugitif, où vous avez à peine perdu conscience, et pendant lequel vous ne pouvez pas être certain d’avoir vraiment dormi, est entièrement suffisant vu que vous n’avez pas besoin d’une seconde de plus pour que votre être physique et psychique tout entier soit reposé."
(j'ai trouvé ce texte cité à plusieurs reprises, sans en retrouver la source exacte, que je ne peux donc pas citer)

Le bien être au travail passe souvent par de petites choses qui peuvent paraître anodines. Se relaxer, faire du yoga, est un facteur de lutte contre les TMS (troubles musculo squelettiques).

Le yoga au travail, la relaxation, voire la méditation, permettent à vos employés d'être plus performants. Contactez-moi pour plus d'informations.

Écrire commentaire

Commentaires: 0